Comme Brad Pitt, Philippe Vandel et Aude GG, je suis…

Prosopagnosique ! Ou plutôt, j’ai des difficultés à reconnaître les visages. Sans être atteinte de la pathologie, je passe régulièrement devant des collègues, connaissances et étudiant(e)s sans les saluer. Pas par manque de politesse, simplement parce que je ne les reconnais pas. Heureusement, après quelques rencontres, le phénomène disparaît et j’ai heureusement toutes les anecdotes associées bien mémorisées.

Qu’est-ce que c’est qu’être prosopagnosique ? Si vous voulez un témoignage clair d’Aude Gogny-Goubert, la vidéo de la chaîne Dans Ton Corps est très accessible et montre bien les difficultés au quotidien. La jolie formule d’Aude GG est qu’il nous faudrait un « Shazam des gens ».

Afin d’éviter les désagréments et les stratégies alambiquées mises en place par de nombreuses personnes dans mon cas, c’est désormais annoncé clairement, notamment lors de conférences avec des gens que je vois tous les 12 ou 24 mois. D’expérience, cela amuse beaucoup et m’évite de ne savoir quoi dire face à une personne qui m’embrasse en m’appelant par mon prénom et demande des nouvelles de ma femme.Cerveau et psycho prosopagnosie

Si vous préférez lire un peu, je vous conseille le dernier numéro de Cerveau et Psycho consacré au sujet.

 

Pour les amateurs et amatrices de podcast, je vous conseille le récent podcast de la tête au carré sur France Inter, consacré au sujet.

Tac cerveau physionomiste

Et vous, vous avez des astuces pour reconnaître les autres ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s